Joko.sn

Le Devoir d'Informer

REVUE DE PRESSE VENDREDI 2 OCTOBRE 2020

*1-LES LARMES DE TERME SUD, LA RIPOSTE DES MAGISTRATS : Les habitants de Terme Sud dorment à la belle étoile. L’assaut de l’armée a eu raison de leur détermination de ne pas quitter des maisons occupées depuis des décennies. L’OBSERVATEUR fait part d’une rencontre entre l’armée et les services techniques de l’Etat et le journal livre les détails de la réunion secrète sur le déguerpissement de Terme Sud. La démolition des maisons écartée pour le moment et l’arbitrage du Président attendu. TRIBUNE décrit une situation pathétique des militaires expulsés de Ouakam et note des larmes sans termes, le journal informe que des familles ont passé la nuit à la belle étoile.
Pendant ce temps, dans VOX POP les magistrats exigent la tête du garde des Sceaux Malick Sall, puisque L’Ums dénonce la traduction de son président devant le Conseil supérieur de la magistrature par le ministre de la Justice. Les magistrats ne s’arrêtent pas là, ils comptent boycotter toutes les audiences le jour de la comparution de Souleymane Téliko. Ce qui fait dire au journal LES ECHOS, que les magistrats de Dakar cassent le ministre de la Justice. En quoi faisant ? En exigeant la démission de Me Malick Sall et appelant l’Ums a cessé de collaborer avec lui dès à présent. SOURCE A assimile cette posture des magistrats à une croisade contre le ministre de la Justice et note que l’Ums de Dakar jette de l’huile sur le feu.

*2- PANIQUE A OUSSOUYE : A Oussouye partie sud du pays, c’est la panique, explique LE QUOTIDIEN, la raison est toute simple : Un lion perturbe le sommeil des populations. En tout cas, Oussouye a la peur au ventre, note LES ECHOS. Déjà que selon le journal, la présence du lion est signalée, le commandant du parc de Basse Casamance confirme et déménage, il interdit aux populations de sortir de 5 heures à 7heures et de 19H à 21h. Il y a alors danger en basse Casamance, renchérit ENQUETE, puisque le Lion rôde en liberté à Oussouye. Sur terre la panique est vive à cause de ce lion, mais ceux qui empruntent le ciel ne sont pas rassurés, parce que selon L’AS un appareil de Delta en direction de Dakar tombe en panne en plein vol.

*3-MAGAL ET GAMOU EN VEDETTE : Il est beaucoup question de religion dans les journaux de ce matin. TRIBUNE informe que la famille omarienne annule le Gamou et la Ziarra annuelle. Alors qu’en visite à Touba, Bougane Guèye remet selon le journal 25000 masques à Serigne Mountakha Mbacké. Magal toujours avec L’OBSERVATEUR qui note que l’Etat est «eau » secours des pélerins à Touba. WALF QUOTIDIEN assure que la famille omarienne annule tout (gamou et ziarras). Alors que dans SUD QUOTIDIEN L’Etat donne ses assurances pour un bon Magal 2020.

*4-LES FAITS DU JOUR : LIBERATION barre sa Une principale par ces marchés de gré à gré pour la construction d’ouvrages à Fatick et d’une école à Damlathielel, le PUMA couvert par le …secret défense, la Dcmp s’y oppose nette. L’OBSERVATEUR livre les confidences de Astou Camara, une lesbienne emprisonnée pour acte contre-nature. «Ma copine M.B. Sow a détruit ma vie.» LE QUOTIDIEN fait un large dossier sur la récurrence des bavures policières au Sénégal et parle d’impunité en marche. Le journal porte en épingles les cas Fallou Sène, Elimane Touré, Abdoulaye Timéra, Ardo Gningue…pas toujours élucidés. Seydi Gassama qui enfonce le clou dans le journal : «Les choses n’ont fait qu’empirer sous Macky.» LES ECHOS ont un début de solution pour apaiser les relations tendues entre forces de sécurité et citoyens, le journal annonce que les policiers bientôt équipés de caméras embarquées. Alors qu’ENQUETE fait un zoom sur la qualité des médicaments vendus au Sénégal pour faire le procès des médocs indiens.

*5-LES LIONS REPRENNENT DU SERVICE: SUD QUOTIDIEN informe que le coach des Lions du Sénégal, Aliou Cissé convoque six nouveaux joueurs en direction des matchs contre le Maroc et la Mauritanie. RECORD écrit également que six nouvelles têtes sont attendues dans la tanière. Alors que STADES liste les absents, il s’agit de : Mbaye Niang, Keïta Baldé et Alfred Gomis. Le journal informe que Boulaye Dia fait partie des nouveaux venus et le Maroc va jouer avec dans ses rangs Ziyech, Hakimi, El Hadadi. L’OBSERVATEUR présente les nouveaux visages de la tanière des Lions. Alors que LE QUOTIDIEN est formel, ce sera une Première pour trois bi-nationaux.

JOKO/ SEN KINKELIBA-INFOS