Joko.sn

Le Devoir d'Informer

REVUE DE PRESSE

MERCREDI 14 OCTOBRE 2020
PAR MOR TALLA GAYE

*1-GAMOU DE «VOIX DISCORDANTES»: Les journaux de ce matin reviennent sur l’annulation du Gamou de Tivaouane. L’OBSERVATEUR parle de la peur du vide à propos de l’impact socio-économique de l’annulation du Gamou, Tivaouane. Le journal raconte le désarroi des commerçants qui avaient fait le plein de marchandises et des familles déboussolées par l’absence de pèlerins. Malgré cette décision du khalife général des Tidianes, WALF QUOTIDIEN nous apprend que les Tidianes sont divisés pour la célébration du Gamou 2020. Tivaouane et la famille omarienne décrètent l’annulation, les Moustarchidines et la famille Ndiéguène et Médina Baye chantent «oui». Serigne Mbaye Sy, le porte-parole du jour de Tivaouane explique : «Il y a mille leçons, mille chemins pour célébrer le Maouloud.» LE TEMOIN livre également les explications de ce report. Le journal informe que Tivaouane ne célébre pas le Gamou 2020, par contre les Moustarchidines vont investir les champs de course. SOURCE A note que le Khalife des Tidianes décrète la non-célébration du Mawlid, le guide des Moustarchidines déchire sa Fatwa. En écho, ENQUETE estime qu’il n y a pas de ferveur pour le Gamou 2020, Tivaouane se singularise, les Moustarchidines se démarquent. VOX POP raconte que pour faire barrage au corona, Tivaouane renonce au Gamou, Serigne Moustapha Sy prend le contre-pied du khalife. LE QUOTIDIEN parle de voix discordantes mais ce qu’il faut retenir c’est que Tivaouane maintient son confinement.

*2-DEMBOUROU SOW, SEUL AU MONDE: La tempête médiatique continue de s’abattre sur Aliou Dembourou Sow, l’homme qui avait appelé à tuer aux machettes les opposants du troisième mandat de Macky Sall. ENQUETE ne se fait pas d’illusion pour écrire qu’après sa sortie sur les machettes du troisième mandat, Dembourou Sow seul au monde. Le journal informe que L’Apr se démarque des propos du député Dembourou Sow qui sont «aux antipodes de la ligne du parti ». ENQUETE donne la parole à l’ancien Pm Abdoul Mbaye qui dénonce des propos «xénophobes, irresponsables et dangereux». LIBERATION annonce un sale temps pour le député Dembourou Sow. WALF QUOTIDIEN fait réagir Me Moussa Diop, l’ancien Dg de Dakar Dem Dikk qui dit : «Sur les propos de Dembourou Sow, je demande au Procureur de s’autosaisir» Le journal WALF note que l’Assemblée nationale saisie pour se démarquer des propos de Dembourou Sow.
LE TEMOIN informe que le Président Macky Sall lâche Dembourou Sow qui faisait l’apologie de la violence. Moustapha Diakhaté gifle le ministre Abdou Karim Fofana qui dit-il «a fait preuve d’une grande malhonnêteté en soutenant Dembourou Sow». Le journal LES ECHOS note l’ouverture de la session ordinaire de l’Assemblée nationale, le nouveau bureau dévoilé aujourd’hui.

*3-LES FAITS DU JOUR: Des faits divers peuplent la Une des journaux. LIBERATION raconte que le colonel Sall a été inculpé hier pour l’assassinat de sa fille âgée de six ans, mais il est interné à Thiaroye. L’OBSERVATEUR informe que le dossier médical du douanier Mouhamadou Sall est plus lourd que le réquisitoire du parquet. Face aux enquêteurs, Mouhamadou Sall raconte dans LIBERATION : «En plein sommeil, une voix m’a demandé de faire sortir un liquide qui se trouvait dans la gorge de Mansoura.» Le journal raconte le «secret de sa réincarnation» qu’il a confié à Oustaz Alioune Sall, entendu comme témoin. LE TEMOIN raconte qu’à Kaolack, un adolescent électrocuté par les écouteurs de son portable en charge et puis le meilleur pour la fin est raconté par L’OBSERVATEUR, il s’agit d’un homme qui pour exiger le retour de son épouse, il assomme son beau-père avec une brique et lui vole ses deux portables.

*4-LE COVID ANNULE LE MATCH DES LIONS : C’est RECORD qui l’affiche à sa Une, le covid-19 annule Sénégal-Mauritanie, 5 Mourabitounes et 3 membres du staff atteints. Le journal informe que les Lions sont toujours avec leurs doutes avant les Djurtus. Victor Seh Cissé, secrétaire général de la Fsf livre ses explications dans RECORD : «L’annulation du match est une leçon pour les matchs de novembre» STADES annonce une vague d’annulation à cause du coronavirus, Sénégal-Bissau de novembre serait menacé. Dr Babacar Ngom, Président de la Commission médicale de la Fsf : «Les Mauritaniens refusaient de faire les tests covid-19».

JOKO/ SEN KINKELIBA-INFOS