Joko.sn

Le Devoir d'Informer

REVUE DE PRESSE

JEUDI 15 OCTOBRE 2020
PAR MOR TALLA GAYE

*1-LÔ EVACUÉ DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE : El Pistolero perd son colt et sa place dans le bureau de l’Assemblée nationale. Les journaux reviennent largement sur ce changement intervenu dans l’hémicycle. Dans LES ECHOS, Moustapha Cissé Lô prend la parole et c’est pour dire morceaux choisis : «Abdou Mbow, c’est mon ami, mon jeune frère, nous avons créé le parti ensemble.» «Je n’ai pas de problèmes avec le Président. J’ai des problèmes avec les gens du parti.» «Le Président a envoyé un de ses ministres venir me voir pendant le Magal.» LE TEMOIN informe que le Président Moustapha Niasse a tenu à répondre hier, à ceux qui demandent à l’Assemblée nationale de se saisir des questions liées aux inondations ou l’affaire Dembourou Sow. Il dit dans le journal que «L’Assemblée ne peut pas se permettre de convoquer des gens sur des questions judiciaires, en dehors des procédures qui sont prévues dans le règlement intérieur.» L’OBSERVATEUR raconte qu’en raison de ses nombreuses absences à l’Assemblée nationale, le député Pape Diop viré de l’hémicycle par les articles 40 et 105 du règlement intérieur. Dans le journal L’OBSERVATEUR également, Me Moustapha Mbaye du Ps, par ailleurs Président du Conseil départemental de Saint-Louis casse la majorité. Il dit par exemple : «Benno Bokk Yaakar ressemble à une alliance d’un cavalier et de ses montures.» «Il y a une tentation pour briguer un troisième mandat» SUD QUOTIDIEN affiche à sa Une la colère du Président de l’Assemblée nationale, le journal parle de requêtes «intempestives» contre l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse tape du poing sur la table. LE QUOTIDIEN assure que l’opposition juge timide la réaction de l’Apr contre Aliou Dembourou Sow.

*2-LES FAITS DU JOUR : Des faits divers ornent les titres des quotidiens du jour. L’OBSERVATEUR raconte l’histoire de cet homme qui se faisait passer pour un Commandant de l’Armée et force le barrage de la gendarmerie. Dans L’OBS également, il y a ce garçon de 14 ans arrêté pour viol à Dahra Djolof. LIBERATION ne lâche pas l’affaire de ce colonel de la Douane qui a tué sa fille de 6 ans, et nous plonge aux origines du basculement du colonel Mouhamadou Sall. Le journal livre le témoignage de son épouse aux gendarmes. «Il disait : C’est moi que vous voulez effacer» il a répété le mot «effacer» à trois reprises avant de sauter du premier étage.»
Le colonel de la Douane s’explique également face aux enquêteurs. «Tout ce dont je me souviens, c’est d’avoir dit qu’il fallait que l’opinion soit choquée. Pourquoi ? Je ne le sais pas.» ENQUETE braque les feux sur le trafic intérieur de drogue, deux membres de l’écurie d’Ama Baldé risquent 10 ans de prison. Alors que LE TEMOIN fait le bilan de la lutte contre l’insécurité et la délinquance, 3319 individus ont été interpellés par la police au mois de septembre. Le journal raconte ce défaut de carnet sanitaire, racolage, des prostituées alpaguées dans un hôtel.

*3-LIONS CONTRE DJURTUS EN NOVEMBRE: RECORD s’intéresse à ce match Sénégal-Bissau en novembre, le journal annonce qu’on va vers un huis clos total à Lat Dior. Le journal RECORD nous apprend aussi que la Fédération sénégalaise de Football (Fsf) fortement préoccupée par la covid-19. STADES nous renseigne que Mendy, Gomis, Koulibaly et Mané, seraient les quatre indispensables des Lions. Le journal note que Edouard Mendy et Alfred Gomis seraient les solides remparts. Dans cette même tanière des Lions, STADES qualifie Kalidou Koulibaly de muraille indéboulonnable, et Sadio Mané le génie de l’attaque. Dans le Sport de Chez nous, SUNU LAMB nous informe que traité de promoteur conflictuel, Gaston Mbengue crache ses vérités. Morceaux choisis de cet entretien de Gaston Mbengue avec SUNU LAMB : «Gris Bordeaux s’est désisté. Qu’il me rende mon argent.», «Lac 2 doit essayer d’être un vrai VIP», «Personne ne peut me museler.»

JOKO/ SEN KINKELIBA-INFOS