Joko.sn

Le Devoir d'Informer

Contribution : Pour une campagne de vaccination efficace et efficiente

PAR ABDOU NDIAYE

À monsieur le ministre de la santé et de la prévention.

Objet : Pour une campagne de vaccination efficace et efficiente

Monsieur le ministre

Dans deux jours exactement le mardi 23 février vous allez lancer la campagne de vaccination la plus importante et la plus attendue pour enfin soulager les sénégalais de ce combat intense qui a déjà duré une année entière.
Monsieur le ministre en tant que citoyen sénégalais qui a vécu les dures restrictions liées à la pandémie je me dois de vous donner des recommandations pour ne pas rater cette campagne et ce tournant décisif qui suscite notre seul espoir pour sortir de cette vie morose qui requiert beaucoup d’endurance.
Je serais très déçu comme tant d’autres de vous voir injecter le premier vaccin comme il s’est fait ailleurs pour la simple et bonne raison que si vous ne remplissez pas les conditions d’éligibilité pour faire partie du premier lot des prioritaires :
-Être dans la tranche d.âge des plus de 60 ans avec comorbiditè
-Faire partie du personnel sanitaire même si vous êtes le ministre de la santé. La fonction n’est pas la profession et vous devez donner le bon exemple.
-Présenter une comirbidite incompatible avec le SARS-CoV-2
Devant cette situation monsieur le ministre un échantillon représentatif de chacun de ces critères doit constituer le trio à vacciner en premier devant tous les sénégalais: ce serait un symbole fort !!!
Monsieur le ministre cette campagne n’a pas droit à l’erreur car la vie de beaucoup de sénégalais est en jeu .
Une campagne qui commence à moins d’une semaine des paiements des pensions est la meilleure occasion pour faire des lieux de paiements des centres de vaccination et de sensibilisation temporaires monsieur le ministre avec un grand slogan : MON VACCIN – MA PENSION.
Monsieur le ministre nous sommes étonnés de ne voir aucune campagne médiatique à deux jours du démarrage , juste des séquences à la télé pour constater le déplacement du sésame : tous les panneaux doivent être réquisitionnés avec des slogans forts
Beaucoup de parents sont affectés par cette carence d’affection de leurs enfants et la dimension Psycho-sociale de la vaccination à une valeur incommensurable pour nos chers parents.
Monsieur le ministre nous avons pour habitude de voir au Sénégal des privilèges toujours liés à la fonction et ce combat pour écarter ce fléau doit être un sacerdoce au risque de rater un tournant décisif : tous les sénégalais et hôtes qui vivent parmi nous doivent respecter le carnet de route établi en toute logique.
Monsieur le ministre la transparence dans l’information doit être de rigueur pendant tout le déroulement de campagne de vaccination.
Monsieur le ministre la réussite de cette campagne est d’ordre psychologique et sociale et sans un encadrement de professionnels en la matière il y a de gros risques.
Monsieur le ministre le Sénégal a une population très jeune ce qui nous donne l’avantage de pouvoir couvrir avec 3.5 millions de doses de vaccins la tranche d’âge des plus de 60 ans le personnel médical et les individus présentant une comorbité Cette couverture nous éloignerait avec l’aide de Dieu de cette pandémie et faites de tout individu un acteur social pour la sensibilisation qui est le facteur clé pour nous éloigner de ce virus mortel qui nous retient en otage depuis bientôt une année
Se faire vacciner c’est retourner à la vie normale
Se faire vacciner c’est se rapprocher de nos chers parents qui souffrent en silence
Se faire vacciner c’est pouvoir embrasser nos enfants tous les jours
Se faire vacciner c’est se rapprocher du prochain
Se faire vacciner c’est aider beaucoup de citoyens à retrouver leur boulot

Bon courage monsieur le ministre.

Abdou ndiaye
Citoyen sénégalais
Esprit libre