Joko.sn

Le Devoir d'Informer

Justice- Ses clients condamnés à perpétuité, Me Ciré Clédor Ly interjette appel dans l’affaire des meurtres de Bineta Camara et du Commandant Sané

Malgré les lourdes sentences, l’avocat ne désespère pas de voir réduite la peine de Pape Alioune Fall, l’assassin de Bineta Camara. Pour les membres du gang de « Peulh bou rafet », jugés coupables du meurtre du Commandant Tamsir Sané, Me Ciré Clédor croit en leur innocence. Alors pourquoi pas un acquittement. L’avocat conteste ainsi les peines prononcées par la Chambre criminelle du Tribunal de Grande instance (Tgi) de Tambacounda. Il espère  qu’avec des juges expérimentés, les verdict de la première instance seront cassés.

Retour sur les deux procès.
-L’affaire Bineta Camara

Tambacounda-Meurtre de Bineta Camara:
Pape Alioune Fall écope de la perpétuité.

La chambre criminelle du Tribunal de Grande instance de Tambacounda a eu la main très lourde, en  condamnant Pape Alioune Fall à la prison à vie ce jeudi. Le meurtrier de la jeune fille de 23 ans prend ainsi le maximum avec cette réclusion à perpétuité pour ce viol suivi meurtre commis en 2018.
La sévérité du verdict ne surprend guère si l’on se souvient que ce crime avait plongé le pays dans l’émoi et avait suscité une grande vague d’indignation. Bineta Camara avait été
tuée le 18 mai 2018, au quartier Saré Guilèle d’une manière affreuse en plein mois béni de ramadan. Ses parents s’étaient absentés de la maison, Pape Alioune Fall un proche de la famille en avait profité pour accomplir son sinistre forfait.

-L’affaire du commandant  Sané
Koumpentoum-Meurtre du commandant Tamsir Sané : Idrissa Sow et sa bande condamnés au maximun(perpétuité)

« Peulh bou rafét » et sa bande sont fixés sur leur sort dans l’affaire de l’assassinat du commandant Tamsir Sané de la brigade de gendarmerie de Koumpentoum. Et la chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Tambacounda n’a accordé aucune circonstance atténuante à Idrissa Sow alias  »Peulh bou rafet » et sa bande, tous condamnés à la réclusion criminelle à vie.
La fusillade qui a coûté la vie au commandant Sané est digne d’un film hollywoodien. L’attaque à main armée du bureau de poste de Koumpentoum tard dans la nuit du 25 au 26 juillet 2019 a mal tourné et les assaillants dans leur retraite tiraient sur tout ce qui bougeait. Une fusillade meurtrière qui a entraîné la mort du commandant Sané qui avait pris la tête des opérations pour barrer la route aux malfaiteurs. C’est ainsi qu’il sera abattu lors des échanges de tirs nourris.
Malgré ce très lourd verdict, l’avocat de la défense Me Clédor Ciré Ly continue de clamer l’innocence de Sow et sa bande. La robe noire, redoutable procédurier crie à l’erreur judiciaire. Une affaire à suivre.

La rédaction