Joko.sn

Le Devoir d'Informer

LA HAUSSE DES CAS DE COVID-19 ET LE PROJET DE SUPPRESSION DE LA VILLE DE DAKAR À LA UNE

Les quotidiens parvenus lundi à l’APS traitent de divers sujets parmi lesquels la hausse des cas de Covid-19 relevée depuis deux semaines et le projet de suppression de la ville de Dakar évoquée par le ministre des Collectivités territoriales.
« Flambée des cas de Covid-19 : Le dispositif de prise en charge sera réactivé », annonce par exemple Le Soleil au sujet de la hausse notée des cas de COVID-19 ces deux dernières semaines, après une réelle tendance baissière de près d’un mois. Selon ce journal, le ministre de la Santé et de l’Action sociale Abdoulaye Diouf Sarr, en visite samedi dans les centres de traitement des épidémies à Dakar, a annoncé la réactivation du dispositif de prise en charge mis en veilleuse. Le journal signale en effet que plusieurs localités du Sénégal ont enregistré des cas de COVID durant le week-end. La situation est telle que face à la « propagation fulgurante » des nouvelles contaminations, le gouverneur de Dakar Al Hassan Sall, a décidé de barricader Dakar, indique le quotidien L’AS. Et de relever que « compte tenu de la courbe ascendante de la pandémie de Covid-19 notée dans la capitale qui concentre plus de 50% des cas répertoriés sur l’étendue du territoire national, le Gouverneur de Dakar a pris une batterie de mesures de restrictions afin de limiter la propagation du virus dans la région ». « Hausse des cas les CTE réanimés », écrit le quotidien en première page, pour réserver sa manchette au projet de suppression de la ville de Dakar, avec cette manchette : « Approfondissement de l’acte 3 : Ville débat ». « Oumar Guèye annonce la suppression des villes de Dakar, Guédiawaye, Rufisque et Thiès », rapporte-t-il au sujet de l’annonce du ministre des Collectivités territoriales. Pour le journal « c’est un gros pavé dans la mare politique ». Il signale que le ministre des Collectivités territoriales du développement et de l’Aménagement du territoire lie la tenue des élections locales à une réforme générale des collectivités territoriales et précisément la suppression des villes précitées. Mais « ce projet de suppression de la ville-collectivité locale n’a-t-il pas de soubassements politiques alors que Dakar est encore entre les mains d’une proche de Khalifa Sall ?’’, s’interroge L’As. « Suppression de la ville de Dakar : Omar Guèye vend la mèche », renchérit Walfquotidien, qui note à Une : « Politique politicienne : Macky Sall à fond la caisse ». Il inscrit dans ce cadre « la traque des biens mal acquis », les « affaires Karim et Khalifa », le dernier référendum, le dialogue national et la question du parrainage. Le journal en conclut que « Macky Sall et son régime tiennent coûte que coûte à diriger et prendre le contrôle de la mairie de Dakar ». Le journal Enquête s’intéresse à un autre sujet politique en titrant : « Suppression Primature : Macky Sall joue et perd », avec en première page une photo du président Macky Sall et de son ancien Premier ministre Mouhamed Boun Abdallah Dione. A en croire le journal, le chef de l’Etat sénégalais songe à ramener le poste de Premier ministre. Le journal L’Observateur se démarque de la politique et autres sujets liées au COVID pour un focus sur les jeux de hasard. « Lonase, révélations sur la machine à rêve des sénégalais », peut-on ainsi lire à la Une de ce journal. En chiffres, L’Observateur enseigne que le pari sportif a rapporté 68 milliards de francs CFA à la Loterie nationale sénégalaise pour 70 milliards versés aux parieurs en 2019. De « gros chiffres qui prouvent l’accoutumance des Sénégalais aux jeux de hasard ». Le journal de relater dans ses colonnes l’histoire insolite de Poker, « l’homme qui a réveillé sa femme en pleine nuit pour parier son matelas ». Le quotidien Vox Pop met en vedette l’ancien international de football de la génération 2002, Ferdinand Coly, qui revient sur le rappel à Dieu de son co-équipier Pape Bouba Diop. « Le destin avait choisi son héros parmi nous », déclare l’ancien Lion à la Une du journal. Pour Coly, c’est Pape Bouba Diop qui a été honoré mais les footballeurs de la génération 2002 sont comme des soldats qui ont été au service de leur pays.

JOKO/ Aps