Joko.sn

Le Devoir d'Informer

La libération de Seydina Fall Bougazelli, présumé faussaire, a suscité…

La libération de Seydina Fall Bougazelli, présumé faussaire, a suscité espoir chez bon nombre de détenus. Et pas des moindres. A l’instar de Luc Nicolaï, condamné pour trafic de drogue et qui entame une grève de la faim pour espoirs déçus.

Bougazelli et grâce de Macky à l’origine

Luc Nicolaï entame une grève de la faim illimitée à la prison de Thiès, où il a été transféré lundi, pour exiger sa libération. L’élargissement de Seydina Fall Bougazelli, présumé trafiquant de faux billets, et la grâce accordée à d’autres Sénégalais du fait de la pandémie du coronavirus, sont la cause principale de cette diète sans fin.

Le promoteur mal-en-point

A l’en croire, entre Bougazelli et lui, il n’y a pas photo en termes de gravité des faits ou délits. Et cette diète lui a valu mardi une évacuation à l’infirmerie de la Mac, après avoir piqué plusieurs crises, rapporte L’Obs.

Les faits

Le promoteur de lutte a été interpellé le 19 décembre dernier, sur instruction du Procureur de Mbour dans l’affaire de la drogue du Lamantin Beach. M. Nicolaï est poursuivi pour trafic de drogue, association de malfaiteurs et tentative d’extorsion de fonds en 2012. Il est condamné à cinq ans d’emprisonnement, dont un an avec sursis.