Joko.sn

Le Devoir d'Informer

L’épouse de Birame Souleye Diop, visée par la « menace à la sûreté de l’État et diffusion de fausses nouvelles »

L’épouse de Birame Souleye Diop, membre du Pastef, parti de l’opposant Ousmane Sonko est visée par une « menace à la sûreté de l’État et diffusion de fausses nouvelles », selon la Rfm.

La dame a été arrêtée lundi, alors qu’elle se rendait au travail. Il lui avait été reproché d’avoir envoyé des « messages offensants à de hautes autorités de l’État » provenant d’un téléphone qu’elle détenait.

Un ministre d’État et une autre autorité, auraient reçu ces messages des téléphones que détenaient l’épouse de Birame Soulèye Diop et Abass Fall, le coordinateur de Pastef Dakar. Ce dernier, selon la Rfm, refuse de parler aux enquêteurs de la Division des investigations criminelles, depuis son arrestation durant le week-end. Ils sont tous les deux placés en garde à vue.

Depuis l’éclatement de l’affaire du salon « Sweet Beauté Spa », plusieurs autorités auraient reçu des « messages d’insultes et de menaces de mort ». On apprend que plus de 50 plaintes ont été déposées à la Police pour « insultes et autres éléments audios de militants de Pastef à l’endroit des autorités et d’autres citoyens ».

Cette série d’arrestations fait suite aux manifestations qui ont eu lieu lundi. En effet, des militants et sympathisants de Ousmane Sonko, accusé de « vols répétitifs avec arme à feu et menaces de mort », par une jeune masseuse, s’étaient réunis devant son domicile à Dakar, pour lui exprimer leur soutien dans cette affaire qu’ils considèrent comme un « complot politique ». La manifestation a été dispersée à coup de gaz lacrymogènes par la police, car étant interdite en cette période de pandémie.

JOKO/ Web