Joko.sn

Le Devoir d'Informer

Litige foncier et pénurie d’eau : Khalifa Sall promet de résoudre les problèmes, une fois au Palais

L’ancien maire de la ville de Dakar a promis, mercredi, de résoudre les problèmes liés au foncier et pénurie d’eau une fois qu’il accédera à la magistrature suprême. Khalifa Ababacar Sall considère que ces deux choses vitales ne doivent pas être prises par les autorités. Elles sont à la base d’une paix sociale.

C’est dire que l’ex patron de Dakar ne compte pas badiner avec cette question relative au foncier. “Si nous nous prenons garde, le foncier sera comme une bombe à fragmentation pour démanteler notre société, notre Nation. C’est comme l’âme de l’individu et de la population. Quand vous touchez à leurs terres, vous touchez à ce que les populations ont de plus. Nous devrions revoir la manière dont le foncier est géré et administré dans ce pays. C’est pourquoi ceux qui en ont victime ont notre soutien“, a notamment déclaré sur Rfm, Khalifa Ababacar Sall qui était en visite au siège de Frapp France dégage.

Eau, “source de vie”

L’ancien député a les mêmes préoccupation concernant l’eau, “source de vie“. Selon Khalifa Ababacar Sall, l’eau est une denrée essentielle mais aussi une propriété nationale. “Quand ces forages ont été le fait de l’action publique en faveur des populations. Quand ont privatise, il faut voir d’abord; parce qu’il y a ce qu’on appelle toujours le droit de préemption. Ceux qui doivent préempter, si c’est ceux qui sont plus proche et ceux qui vont en préempter les premiers ou ceux qui sont actionnaires en premier“, a-t-il expliqué, précisant que les populations pour lesquelles ces forages ont été faits, sont les premiers actionnaires, dans la mesure où elles sont et “actionnaires et bénéficiaires“.

Préférence nationale

Pour l’opposant, si ces forages doivent être privatisés, il faut solliciter d’abord les populations, les consulter pour voir si elles ne sont pas intéressées.

JOKO/ Web