Joko.sn

Le Devoir d'Informer

MALI- Dissolution de la Cour constitutionnel

Le président Ibrahim Boubacar Keïta a annoncé ce samedi soir une « dissolution de fait » de la Cour constitutionnelle pour tenter de dissiper les tensions quasiment insurrectionnelles qui parcourent la capitale Bamako depuis deux jours. La Cour constitutionnelle focalise les protestations en cours, avec le président lui-même. Dans une brève allocution télévisée, la deuxième en une semaine, Ibrahim Boubacar Keïta a indiqué qu’il abrogererait les décrets de nomination des juges de la Cour encore à leur poste, ce qui revient à une « dissolution de fait ».

Joko/ Web