Joko.sn

Le Devoir d'Informer

Pastef de Ousmane Sonko: « Idy porte sérieusement atteinte à l’image de la classe politique. »

Le leader du parti Rewmi s’attire les foudres des opposants qui lui reprochent toujours sa transhumance.

Dernière réaction en date, celle de la coalition Jotna/Patriotes pour l’alternative qui regrette ce qu’elle qualifie de «volte-face» d’un «candidat de l’opposition arrivé deuxième à la dernière élection présidentielle et qui avait réussi le pari d’obtenir des soutiens massifs des leaders opposants à la politique de Macky SALL».

Ousmane SONKO, Bruno D’Erneville et Cie se disent solidaires aux autres membres de la « Coalition Idy2019 » et au Peuple auquel «Idrissa SECK avait affirmé son opposition à l’institution budgétivore du CESE pour finalement accepter de la présider». Selon eux, «en révélant avoir tenu régulièrement des rencontres secrètes» avec le président de la République depuis l’élection présidentielle, alors qu’il dirigeait l’un des principaux groupes de l’opposition, Idrissa SECK «porte sérieusement atteinte à l’image de la classe politique dans ses valeurs et principes».

Pour la coalition Jotna/Patriotes pour l’alternative, ce gouvernement a été mis en place «sur fond de deals politiciens et de partage du gâteau», pendant que « le pays tout entier est plongé dans le deuil et l’effroi du fait des nombreuses dépouilles ramenées par la mer».

JOKO/ Web