Joko.sn

Le Devoir d'Informer

Présidence CAF: Me Augustin Senghor officialise sa candidature

Le Sénégal ayant fini de composter son ticket pour la Can 2022 prévue au Cameroun avant même la fin des éliminatoires, c’est au tour du Président de la fédération sénégalaise de football, Me Augustin Senghor, d’annoncer officiellement sa candidature à l’élection de la présidence de la Confédération Africaine de football (CAF); une élection prévue le 12 mars 2021 à Rabat.

Le patron du football sénégalais a officialisé sa candidature ce lundi 16 novembre 2020 lors d’une conférence de presse tenue au siège de la fédération.

L’avocat, membre du comité exécutif de la CAF, précise que sa candidature découle de la conjonction de plusieurs facteurs: « Cette décision est la conséquence d’une conjonction de différents facteurs. Tout d’abord, un grand nombre de présidents de fédération m’ont sollicité avec beaucoup d’insistance, durant les jours précédant la date limite, pour que je porte ma candidature au plus haut poste de l’instance dirigeante du football continental. Il est souvent arrivé que des acteurs du football africain me suggèrent d’envisager et de me préparer à une telle candidature. Je dois dire aussi que je n’ai pas été insensible à cette marque de considération et de confiance de mes pairs africains ».

Me Senghor a aussi obtenu les soutiens du président de la République du Sénégal, Macky Sall, du ministre des Sports, Matar Ba, et du président du Comité national olympique et sportif sénégalais, Mamadou Diagna Ndiaye.

Il a donc décidé de se porter candidat à la présidence de la CAF avec la ferme conviction qu’il est en mesure de répondre aux fortes attentes placées en lui.

Il faut dire que c’est un homme du sérail qui a décidé de briguer le poste de président de la Caf. En effet, la vie de Augustin Senghor a été fortement rythmée par le Football. Du petit terrain de la place centrale de son île natale de Gorée (dont il est le Maire) où il jonglait avec le ballon les pieds nus jusqu’à la présidence de la Fédération Sénégalaise de Football depuis 2009, sans oublier la présidence du club navétane Coumba Castel, de l’US Gorée et de l’UFOA A, il a passionnément servi le football en donnant toujours le meilleur de lui-même.

Voilà pourquoi aujourd’hui il a décidé de franchir le rubicon: «je suis prêt à répondre à l’appel de l’Afrique et de son football pour un tout autre challenge exaltant et de dimension continentale. Je suis prêt à le relever avec l’intime conviction qu’il faut créer une nouvelle dynamique positive symbolisée par un Comité Exécutif solidaire et travaillant exclusivement et en permanence dans l’intérêt du football africain avec un leadership affirmé et rassembleur.», a précisé Me Augustin Senghor.

Dans les prochaines semaines, il compte dévoiler les principaux axes de son programme ambitieux et innovant pour la CAF qui s’articule sur le crédo “Ensemble pour un football africain uni, plus performant et plus attractif” car c’est de tout cela que manque, à son humble avis, l’instance dirigeante du football continentale.

Pour rappel, le Malgache Ahmad Ahmad, président sortant de la CAF, l’Ivoirien Jacques Anouma, ancien président de la fédération de son pays, le Mauritanien Ahmed Yahya, actuel patron du football de son pays et le milliardaire Sud Africain Patrice Motsepe, président des Mamelodi Sundowns, un club de football d’Afrique du Sud, ont également déclaré leur candidature à la direction de l’instance continentale pour les quatre prochaines années.  
La date limite de dépôt des candidatures était fixée au 12 novembre et l’èlection est prévue le 12 mars 2021 à Rabat, au Maroc.

JOKO/ Web