Joko.sn

Le Devoir d'Informer

Retour d’Ebola en Guinée : Le Sames exige des mesures urgentes et sévéres.


La réapparition de la maladie à Ebola en Guinée suscite beaucoup d’interrogations. Le Sénégal est fortement menacé à cause des frontières proses. Le Syndicat Autonome des Médecins Chirurgiens dentistes et pharmaciens du Sénégal (Sames) invite le comité national de gestion des épidémies (CNGE) à prendre rapidement des décisions pour que la maladie à Ebola soit au même degré que le coronavirus. Selon eux, Ebola est plus meurtrier que le Covid-19.

Evitons une situation chaotique

“Nous demandons que le système national de gestion des épidémies ne soit pas seulement un système à Covid-19. Il faut qu’on prenne au sérieux les cas qui sont survenus en Guinée. Il faut prendre des dispositifs. Nos frontières sont proses et exposés. Nous savons tous que les va-et-vient existent. Il faut que l’Etat prenne en charge cette question“, a déclaré le secrétaire général du Sames, Amadou Yéri Camara, sur Sud Fm.

Il ajoute : “Pour mettre en sécurité tous les agents de santé, la population doit aussi prendre ses dispositions. La maladie à Ebola est plus mortel que la pandémie du coronavirus. C’est une maladie consignée en Afrique et cette maladie n’est toujours pas maîtrisée totalement”, a fait savoir M. Camara.

JOKO/ Web