Joko.sn

Le Devoir d'Informer

REVUE DE PRESSE

VENDREDI 23 OCTOBRE 2020
PAR MOR TALLA GAYE

*1-GESTION FONCIERE, SALL ECHANGES : Le Président de la République Macky Sall en faisant la leçon aux élus des collectivités locales à propos de litiges fonciers ne s’attendait pas à une réplique assortie de sérénité de son petit frère Aliou Sall. Les journaux du jour reviennent sur cette passe d’armes fraternelle au sein de la République. LE QUOTIDIEN informe des divergences entre Macky et Aliou sur les litiges fonciers et parle de Sall échanges. «Les maires ne doivent pas distribuer la terre au premier venu », annonce le chef de l’Etat Macky Sall dans le journal. Alors que son petit frère, Président de l’Ams lui porte la réplique : «Cette stigmatisation des maires n’est pas productive.» N’empêche, LE TEMOIN insiste que Macky réaffirme l’autorité de l’Etat face aux maires et Présidents de conseil départemental. Le Président fait un aveu dans LE TEMOIN, il dit : «Je reçois au quotidien 20 à 50 dossiers brûlants sur des litiges fonciers.» Toujours sur le même sujet, le journal LES ECHOS note qu’Aliou Sall «dit non» et indexe l’administration dans la gestion du foncier des collectivités locales. Le Président Macky Sall estime que la question foncière reste le plus gros risque de conflit dans ce pays» Alors que son petit frère, Président de l’Association des maires défend ses pairs : «Il n’est pas possible pour un maire de vendre des terres sans l’autorisation de l’administration, qu’elle soit territoriale ou centrale.» SUD QUOTIDIEN, informe que le Président solde ses comptes dans la gestion nébuleuse du foncier et délivrance indue des permis de construire. «Il faut maintenir l’autorité de l’Etat, l’intégrité territoriale et la cohésion nationale n’est pas négociable», regrette Président Macky Sall dans le même journal. Le Président Macky Sall s’auto-glorifie dans VOX POP et égratigne sans les nommer Abdou Diouf et Abdoulaye Wade. Le Président Macky Sall dit par exemple : «Quand Macky dit qu’on va faire ça, il ne faut pas dire ce n’est pas possible.» LIBERATION explique que lors de la journée de décentralisation, Macky sermonne les maires, WALF QUOTIDIEN écrit également que Macky sermonne les élus locaux. Dans ENQUETE, le Président Macky Sall met en garde sur les litiges fonciers « si le pays brûle …»

*2-LES FAITS DU JOUR : Les journaux ne lâchent pas les présumés homosexuels de Sacré-Cœur 3, leur procès ce matin va drainer certainement du monde. En attendant, le journal LES ECHOS dévoile les aveux renversants des homos dans l’affaire de mariage de gays endurcis à Sacré-Cœur 3 Extension. Selon LES ECHOS, les jeunes ont dû user de subterfuge, car pour louer l’appartement, ils se sont faits passer pour un Dahira, ils étaient 26 au lieu de 25 dont 3 étudiants. Le journal donne le cas de Moussa Mb, étudiant en informatique qui dit avoir couché trois fois avec son ami. «Envoûtée», raconte L’OBSERVATEUR, la caissière dérobe et remet 94millions de FCfa aux charlatans et puis vol d’ordinateurs à l’Adie, narre le journal de Futurs Medias la chambre d’accusation casse la procédure, le gendarme Moussa Faye et Cie libérés. A la «Grande Poste» le receveur se barre avec 100 millions de FCfa, écrit LIBERATION. Qui poursuit que le receveur a pris la fuite lorsqu’une mission de vérification a débarqué, avant d’organiser son «injoignabilité».VOX POP parle de ce drame social lié à l’incidence de la covid-19 sur le loyer, plus de 1100 locataires risquent de se retrouver à la rue. SOURCE A informe que la gendarmerie est aux trousses du présumé meurtrier de Bassirou Diop au village de Gouye Guene à Mbacké. Et puis, ce fils irresponsable qui s’en prend à son père, le journal raconte qu’El Hadj Diouf court se réfugier à la police, après que son fils drogué alcoolique l’injurie et menace de mort.

*3-LIONS PROVOQUÉS : Ce n’est ni plus ni moins qu’une provocation bien préparée par le coach de l’équipe nationale de football de la Guinée-Bissau, équipe qui doit affronter le Sénégal. Baciro Candé, le coach des Djurtus se lâche sans retenue dans RECORD. Morceaux choisis : «Il nous faut battre impérativement le Sénégal.» «On attend les Lions de pied ferme» «Ce n’est pas la Coupe Amilcar Cabral.» RECORD précise également que pour le Classement Fifa octobre, le Sénégal reste première nation africaine. STADES informe que séduits par sa brillante entame de saison, Van Persie et Rio Ferdinand font l’éloge de Sadio Mané. STADES se rend à Madrid pour un diagnostic de l’état de forme des Merengue, le journal parle d’attaque muette, défense déboussolée, le Real inquiète avant le Clasico et puis selon STADES, c’est la grosse incertitude pour le choc contre le Barça.

JOKO/ SEN KINKELIBA-INFOS