Joko.sn

Le Devoir d'Informer

REVUE DE PRESSE

LA CONCESSION DE L’AUTOROUTE DE L’AVENIR À LA UNE

La renégociation du contrat de concession de l’Autoroute à péage Dakar-Diamniadio-AIBD et l’actualité politique sont en exergue dans les quotidiens reçus mercredi à l’APS.
’’Autoroute à péage Dakar-Diamniadio-AIBD, l’Etat obtient 25% du capital et une redevance foncière annuelle d’au minimum 800 millions de francs Cfa par an au lieu de 1000 francs Cfa dans le contrat initial’’, annonce Le Soleil.
L’Etat sénégalais va entrer à hauteur de 25 % dans le capital de SECAA, la Société Eiffage de la Concession de l’Autoroute de l’Avenir (SECAA SA), qui doit désormais lui verser une redevance domaniale annuelle d’au moins 800 millions de francs Cfa selon un accord conclu entre le gouvernement et la société Eiffage, au terme de la renégociation du contrat de concession de l’Autoroute à péage Dakar-Diamniadio-AIBD.
En vertu de cet accord, l’Etat du Sénégal va donc entrer dans le capital de la SECAA SA à hauteur de 19 milliards de francs CFA, a annoncé, mardi, le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement Mansour Faye.
L’Etat percevra aussi une redevance domaniale représentant 2% du chiffre d’affaires annuel de la société, avec au minimum 800 millions de francs CFA par an , au lieu de 1.000 francs CFA par an dans le contrat actuel.
Selon le quotidien Les Echos, ‘’l’Etat arrache 25% et dicte sa loi à Senac’’.
’’L’Etat devient actionnaire et perçoit 800 millions par an’’, salue Lii quotidien, relevant qu’auparavant l’Etat ne percevait que….1000 francs Cfa au titre de la redevance domaniale.
Le journal Source A aussi salue ‘’une belle renégociation’’ du contrat de concession. ‘’Le Sénégal, désormais actionnaire avec 25% des parts et avec à la prime 800 millions de francs Cfa par an dans le contrat de l’Autoroute à péage Dakar-Diamniadio-AIBD’’, écrit Source A.
’’Enfin, l’Autoroute paie le Sénégal !’’, s’exclame Tribune, soulignant que l’Etat sénégalais va entrer à hauteur de 25% dans le capital de SECAA, la Société Eiffage de la concession de l’Autoroute de l’avenir qui doit désormais lui verser une redevance domaniale annuelle d’au moins 800 millions de francs Cfa.
Le Témoin signale que ‘’contre des concessions mineures, Eiffage prolonge sa concession’’. ‘’En échange de l’entrée de l’Etat dans son capital de 25% et d’une augmentation de….800 000% de sa redevance domaniale, le groupe français obtient une prolongation de 5 ans’’, écrit la publication.
En politique, La Tribune constate que ‘’l’opposition retrouve ses forces à face à Macky Sall’’.
’’Depuis l’éclatement des manifestations et l’arrivée d’un vent d’apaisement, l’opposition semble retrouver ses forces. Réduite un long moment à sa plus simple expression par Macky Sall, elle revit en multipliant les rencontres, cogite sur la mise sur pied d’un large front (…)’’, écrit la publication.
Selon Sud Quotidien, ‘’les leaders de l’opposition comptent faire front contre le régime en place’’. ‘’Recevant, hier, le leader de Pastef, Ousmane Sonko qui en a fait son objectif, l’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall donne une réponse favorable’’, souligne Sud.
La publication ajoute que ‘’les deux leaders de l’opposition appellent ainsi les forces vives de la Nation à faire bloc contre le président Macky Sall et cie’’.
Le Quotidien aussi note que les deux leaders ‘’s’accordent sur une mise en place d’un +front unique de l’opposition+’’.
’’Si l’ancien maire de Dakar souhaite le respect du calendrier électoral, il estime cependant que la finalisation de l’audit électoral est nécessaire pour des élections transparentes. Même si Sonko estime qu’il faut +y aller vite+’’, ajoute le journal.

JOKO/ APS