Joko.sn

Le Devoir d'Informer

REVUE DE PRESSE MERCREDI 15 JUILLET 2020
PAR MOR TALLA GAYE

*1-BANDITS A COLS BLANCS : Les journaux continuent d’éplucher les rapports 2016-2019 de l’Inspection générale d’Etat.  Après les investigations faites par l’Inspection générale d’Etat dans différentes institutions, SOURCE A conclut à une foire du banditisme. Le journal estime qu’entre 2012 et 2015, huit employés ont soutiré plus de 780 millions FCfa à l’Ucg. Dans les rapports de l’Ige 2016-2019, L’OBSERVATEUR révèle ces autres « cafards» débusqués des tiroirs de l’Etat. Le journal constate qu’au ministère de l’Education nationale par exemple, les dossiers d’appels d’offres vendus et l’argent «détourné» dans un compte secret. Un autre exemple brandi par L’OBS, c’est l’entente Cadak-Car et Union de gestion des déchets (Ucg), un compte bancaire parallèle ouvert, 8 employés retirent 780 millions FCfa.  L’AS revient sur la gestion du Fonds d’aide aux artistes, l’Ige décèle de graves micmacs. LIBERATION met le focus sur la Bamboula dans la gestion des ressources publiques, Richard Attias indemnisé pour un marché fictif. Le journal estime que le Dg de  l’Anacim «offre» des véhicules au personnel. Dans ce rapport de l’Ige, WALF QUOTIDIEN s’intéresse au surpeuplement, mauvaises conditions de détention, logements indus…la face cachée des prisons. TRIBUNE préfère user d’ironie, pour parler des rapports de l’inspection générale d’Etat, les «épingleurs» de Khalifa Sall épinglés…L’OBSERVATEUR met le parallèle avec une nouvelle équipe gouvernementale en gestation, puisque Macky Sall en plein exercice de remaniement.

*2-COVID-19, 0 DECES HIER : La covid-19 perd du terrain dans les journaux. SOURCE A estime que c’était mardi gras hier, puisqu’il y a eu 0 décès et seuls 45 tests positifs enregistrés.  Selon VOX POP, le marché hebdomadaire de Diaobé perd 5 milliards de FCfa en 8 semaines. Dans ce même journal, le professeur Abdoul Kane dit : «La pandémie s’aggrave, les malades ont de plus en plus peur d’aller se faire suivre.» L’AS s’intéresse au masque obligatoire et baisse des tests et s’intéresse au protocole contradictoire du Sénégal. Réduction du nombre de tests liés au coronavirus, ENQUETE s’interroge sur l’équation de la crédibilité des chiffres et puis le journal dans la lutte contre la Covid-19, le général Tine a délivré un message à ses hommes.

*3-LES FAITS DU JOUR : Des drames noircissent les colonnes des journaux. VOX POP, écrit qu’après la pluie et le vent à Dakar, deux personnes électrocutées, un mort et beaucoup de dégâts. L’AS s’intéresse sur ces drames à répétition à Touba, un sexagénaire se donne la mort par pendaison. Et puis, ce fait dramatique relaté par L’OBSERVATEUR, à Dakar, Pape Sagna accusé d’avoir tué son patron pour étouffer leur relation homosexuelle. Le journal met le focus sur les incroyables témoignages des proches du transporteur Ndiaga Ndiaye qui révèlent la face cachée de l’homme. Un de ses proches témoigne : «Au moment de sa mort, il y avait pas de 100 000 FCFa dans sa chambre», témoigne un de ses proches. ENQUETE raconte que pour mettre fin à son chantage, Pape Souleymane poignarde son amant chinois.  Et puis, LIBERATION revient sur l’incident survenu à Ndengler entre le vigile de Babacar Ngom et les députés, le journal nous raconte comment le cow-boy a été exfiltré. Les gendarmes de Mbour l’ont déniché à Dakar.

*5-TOUT FOOT : Arsenal-Liverpool à 19h15, il y aura un duel de buteurs à L’Emirates, affiche RECORD à sa Une. STADES parle de choc des étoiles africaines ce soir. Le journal informe de la présentation de la saison au Fc Bruges, Krépin et Badji tout feu toute flamme. Dans nos affaires sportives plus domestiques, RECORD s’intéresse à cette déclaration de Boubacar Biro Bâ, Président de Pépinière Sud de Kolda qui dit : «On soutient la saisine des instances contre la décision de la Fsf.» Et puis,  le journal revient sur le comité exécutif de la Fédé de foot serait dans tous ses états, puisqu’il y aurait une prise de bec entre Me Senghor et Abdoulaye Sow. Mais pas que, puisque Cheikh Seck tape du poing sur la table, Mady Touré et Talla Fall en conseil de discipline.

*6-TANOR DIENG, UN AN APRES : Les journaux affichent à leur Une ce souvenir. TRIBUNE titre Ousmane Tanor Dieng, un an déjà. LES ECHOS rappelle qu’à l’an 1 du décès de Ousmane Tanor Dieng, le Parti socialiste en deuil. Tanor était le dénominateur commun, l’appareil souffre, on ne pourra plus avoir une personnalité aussi charismatique», pleure Dibocor Faye. Ensuite, Abdoulaye Wilane, porte-parole du Parti socialiste : «Voilà un an qu’il est l’absent le plus présent dans la tête, dans l’esprit des socialistes.»

Joko/ SEN KINKELIBA-INFOS