Joko.sn

Le Devoir d'Informer

REVUE DE PRESSE MERCREDI 16 SEPTEMBRE 2020
PAR MOR TALLA GAYE

*1-INONDATIONS, LES CHIFFRES DU DESASTRE: Les journaux se mouillent encore dans les eaux de pluie. Selon LES ECHOS, des chiffres prouveraient que les inondations sont une véritable tragédie au Sénégal. Le journal brandit les chiffres du désastre : 7 morts, plus de 102 maisons détruites entre Dakar et Thiès, 11 régions touchées dont 25 départements, plus de 798 personnes sinistrées, Plus de 200 femmes enceintes et 640 enfants de moins de 5 ans exposés au paludisme. ENQUETE se rend à la place Soweto pour informer que l’Assemblée nationale annonce une mission d’information, afin de se pencher sur la gestion des inondations. Le professeur Serigne Khadim Rassoul Thiam prend la parole dans SOURCE A. Il dit : «Je fustige le fait que le Président Sall ne soit pas en mesure de dire aux Sénégalais où sont passés les 750 milliards du Plan décennal de lutte contre les inondations.»
En attendant de faire le bilan de ces milliards, L’OBSERVATEUR renseigne que les sapeurs-Pompiers qui sont au secours des inondés de la banlieue dakaroise vivraient un véritable enfer. Pour avoir une idée de leur calvaire, ce témoignage de certains d’entre les sapeurs-pompiers : «On se couche à 6heures du matin pour revenir sur le terrain deux heures après.» Le même journal nous dit que c’est à Keur Massar que l’Etat débute aujourd’hui ses transferts de 100 et 200 mille FCFa aux sinistrés. Thierno Lô, l’ancien ministre de l’Environnement se prononce dans WALF QUOTIDIEN. «Nous demandons les audits techniques fonciers et financiers de tous ces plans pour lutter contre les inondations de l’an 1 à 2020». LE QUOTIDIEN sonne l’alarme et crie alerte sur la vallée, après les fortes crues sur le fleuve Sénégal. Dans LA TRIBUNE, les sinistrés boudent la solution du gouvernement.

*2-LES FAITS DU JOUR : Les élèves rivalisent de faits dramatiques et insolites dans les parutions du jour. L’OBSERVATEUR raconte l’histoire de l’élève qui poignarde son bébé et décroche le Bac en prison. Dans LES ECHOS, on peut lire Aida Wade accouche dans les toilettes et d’un coup de couteau poignarde à l’estomac son nouveau-né qu’elle fourre dans son sac à dos. SOURCE A fait le récit de cette élève en classe de Terminale qui, après avoir accouché dans les toilettes met le nouveau-né dans son sac à dos. Le même journal raconte aussi l’histoire de cet élève arrêté pour tricherie avec son téléphone portable en plein examen à Bambey, le candidat au Bfem a réussi à s’évader. A Guédiawaye, nous dit L’OBSERVATEUR, la bombe des déchets covid fait des ravages, puisqu’il y aurait une résurgence des maladies respiratoires. LES ECHOS, se rend à Fass Mbao où un homme dépossédé de sa moto et mortellement poignardé, l’un de ses agresseurs lynché à mort. L’AS fait part de ce mari qui tabasse son épouse qui fouillait son portable. Ce drame tragique à Touba, selon VOX POP deux ouvriers meurent ensevelis sur le chantier de «Touba Ca Kanam.» Après le meurtre de Ndiaga Samb en France, LIBERATION annonce qu’une mineure âgée de 17 ans écrouée. ET puis, insolite de chez insolite dans le journal L’OBSERVATEUR, un malade mental gagne 9 millions de FCFa au Pari mutuel urbain (Pmu), deux familles se disputent l’argent.

*3-LA GUERRE DES OPPOSANTS : Les journaux s’intéressent à la guerre des opposants qui fait rage au sein de l’opposition. ENQUETE informe que l’opposition sénégalaise serait en terrain miné à cause de fortes divergences. L’OBSERVATEUR l’assimile à une guerre des couteaux qui fait rage au sein de l’opposition, à cause de bataille de positionnement. Le journal renseigne que ces coups et petits meurtres politiques entre opposants profitent au Président Macky Sall. LES ECHOS nous apprend que le Président Macky Sall a emprunté hier l’avion du Président ghanéen pour se rendre au sommet de la Cedeao. WALF QUOTIDIEN parle de l’ audition à l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse déchire la lettre des députés du Pds. Après les critiques du leader de Pastef, LE QUOTIDIEN avise que Ousmane Sonko dans le viseur du « système. Selon SUD QUOTIDIEN, Khalifa Sall serait entre deux feux à propos de son avenir politique. Le journal l’explique en ce sens que l’ancien maire de la ville de Dakar pris entre le marteau judiciaire et l’enclume de l’âge. LE TEMOIN se pose une question à sa Une, Idy et Sonko qui du lièvre ou de la tortue l’emportera ? En jeu, la posture d’opposant N°1 et de favori à la Présidentielle.

*4-TOUT FOOT : Une fois n’est pas coutume WALF QUOTIDIEN barre à sa Une ce rêve qui vire à la désillusion en ce qui concerne l’exil des footballeurs sénégalais vers la Turquie. Le journal explique qu’ils sont une quinzaine de Lions voire plus qui foulent les pelouses chaque week-end, en Super Ligue. Une destination qui s’expliquerait par les gros chèques qu’ils y empochent. En tout cas de l’avis de Zarco Touré défenseur de Gençlerbirligi, les choses commencent à changer «L’Assemblée nationale de la Turquie a adopté une loi pour revoir à la baisse les salaires des joueurs». RECORD met à sa Une l’affiche Paris-Metz à 19heures Gana Guèye fera face aux «Sénélorrains ». STADES dévoile le vivier de binationaux pour la tanière des Lions en vue de la Can 2022, il s’agit de Boulaye Dia, Malang Sarr, Abdou Diallo, Pape Guèye, Lys Mousset. Le journal informe que City piste Gimenez, Manchester United se met en retrait sur le dossier Koulibay, Paris Saint-Germain pourrait avoir le champ libre pour l’international sénégalais de Naples. Et puis, RECORD informe que le verdict du procès Lamine Diack attendu aujourd’hui. Magib Sène du collectif Lamine Diack parle du procès dans STADES : «Optimistes quant au verdict qui sera prononcé dans le procès Lamine Diack.»

Joko/ Web