Joko.sn

Le Devoir d'Informer

REVUE DE PRESSE MERCREDI 9 SEPTEMBRE 2020
PAR MOR TALLA GAYE

*1-INONDATIONS, MACKY A UN PLAN : A la suite de la réunion d’urgence tenue hier matin au palais, le Président de la république Macky Sall a déclaré qu’il va mettre en place un budget d’urgence de «10 milliards de FCfa ». Les journaux ont sauté sur l’occasion pour livrer les détails de cette pluie de milliards pour contrer la riposte contre les inondations. L’OBSERVATEUR livre la vérité sur les 10 milliards de FCfa annoncés par Macky Sall et les 1500 tonnes de riz du Japon. La sentence de TRIBUNE est très « sévère » contre le Macky, puisque le journal estime que le Président Macky Sall déverse 10 milliards d’alibis dans la riposte contre les inondations. ENQUETE informe que le Président a son plan de gestion des inondations. Il compte sur la mobilisation des gouverneurs, préfets, sapeurs-pompiers et même l’armée.
Le journal estime que le Président a fait l’annonce d’un nouveau schéma de financement du Plan décennal de lutte contre les inondations. Selon LES ECHOS, alors que les inondations font des dégâts énormes dans le pays, le Président Macky Sall parle d’eaux stagnantes et ruisselantes. Birahim Seck du Forum Civil se lâche dans le même journal pour faire ce constat : «C’est déplorable que le chef de l’Etat brandisse toujours l’arme de l’argent et de la nourriture pour apaiser la colère des populations.» LE QUOTIDIEN informe que le Président Macky Sall se jette à l’eau, 10 milliards FCfa injectés dans le plan d’urgence.
Selon SOURCE A, Macky Sall dit tout sauf l’essentiel, puisqu’aucune explication n’est donnée sur les 750 milliards de FCfa du Plan décennal de lutte contre les inondations. Face toujours aux inondations, LE TEMOIN informe que Macky se défausse sur le climat, Thierno Alassane Sall indexe la responsabilité de l’Etat et de ses collectivités locales. WALF QUOTIDIEN annonce que la colère gronde des points bas. L’AS raconte la visite mouvementée de la Première Dame à Pikine, Abdoulaye Thimbo humilié.

*2-LES FAITS DU JOUR : Des faits divers escortés de drames personnels alimentent les colonnes des journaux. L’OBSERVATEUR relate ce drame conjugal et rapporte que pour un soupçon d’adultère, il plante une dizaine de coups de couteau à sa femme. Le même journal nous dit qu’à la gare de Petersen, une jeune mariée de 17 ans tente à deux reprises de jeter son nourrisson dans les poubelles. LIBERATION informe que les employés de l’usine de fabrication de carreaux à Sindia sont traités comme des esclaves. Dans le même journal, après une grève, les Chinois proposent 6654 FCfa aux travailleurs qui réclament le paiement de quatre primes. ENQUETE fait le point sur l’assassinat de Khady Dolly, sa maman Awa Diouf placée sous mandat de dépôt. Toujours en justice, LES ECHOS relate le drame ou le martyre de Ibrahima Mballo en prison, lui qui est condamné à 10 ans de prison pour terrorisme dans l’affaire Imam Ndao. Le journal raconte qu’il a été victime d’une rupture du ligament croisé, sa souffrance est telle qu’il préfère qu’on lui coupe la jambe, si on ne peut pas l’opérer au plus vite. Pour sa part d’après LES ECHOS, l’administration pénitentiaire réfute la rupture de ligament et parle de problème de nerf. Au tribunal de Dakar, LE TEMOIN raconte l’histoire de trois Nigérians qui appâtaient leurs victimes avec de faux comptes pour leur soutirer de l’argent.

*3- MERCATO DES LIONS: Les Lions ont la cote chez les cadors européens. RECORD annonce qu’un accord a été trouvé pour Edouard Mendy, Chelsea casque 18 milliards de FCfa. STADES informe qu’Edouard Mendy sera le 3ème gardien africain de l’histoire de Chelsea. Dans RECORD, l’ancien sélectionneur des Lions Alain Giresse prend la défense de l’international sénégalais Gana Guèye. «Gana n’est pas inférieur à Paredes, Herrera et Draxler». Selon STADES, en raison de la recrudescence de la covid-19, le match amical Maroc /Sénégal à Rabat compromis. Le journal STADES estime également que 36 milliards FCFa finalement réclamés par Watford, Liverpool prêt à signer Ismaïla Sarr avant le 5 octobre. Et puis écarté des plans de Niko Kovacs, les misères de Keïta Baldé dans le Rocher sont étalées dans L’AS.

Joko/ SEN KINKELIBA-INFOS