Joko.sn

Le Devoir d'Informer

REVUE DE PRESSE SAMEDI 25 JUILLET 2020 PAR MOR TALLA GAYE

*1-TABASKI CONFINÉE : Les journaux alertent sur le danger des déplacements liés à la fête de la Tabaski, avec le virus qui risque de se déplacer à vitesse V. LE QUOTIDIEN l’écrit à sa Une : pour limiter la propagation du virus, Diouf Sarr confine les Sénégalais. «Que chacun fête la Tabaski là où il est », dit le ministre de la Santé, le visage protégé par un masque. Tabaski-sur-place titre SOURCE A, selon le JOURNAL, le ministre de la Santé veut réduire les déplacements, ce qui évitera une dispersion de la maladie et des problèmes à la pelle. ENQUETE s’arrête sur la Tabaski et la propagation du virus pour informer sur les craintes de Diouf Sarr. Les mêmes propos de Diouf Sarr sont à la Une de L’AS qui ajoute avec une once de gravité que les cas en réanimation passent de 39 à 49. Même ton teinté d’angoisse dans LIBERATION, le journal fait part de la propagation inquiétante de la Covid-19 pour porter le nombre de cas à 301 en 48 heures et les 4 nouveaux décès portant le bilan à 182 morts. KRITIK donne la parole au docteur Bousso qui crève l’abcès sur le manque de moyens dans la riposte contre la covid-19. «Il y a vraiment urgence à pouvoir disposer de fonds», le même directeur du COUS est dans les colonnes de VOX POP pour dire ses vérités, Docteur Bousso dit : «Qu’on évite de faire de la cotisation s’il y a une épidémie.

*2-MALI, UN CHAOS PRÉS DE CHEZ NOUS : Les journaux s’intéressent à la situation de nos voisins maliens où une atmosphère lourde de danger empeste l’air. Une situation d’impasse qui fait dire à ENQUETE que c’est une poudrière aux portes du Sénégal. Le journal nous apprend que le Mali est au bord de l’effondrement, car presque aucune institution ne marche plus. Alioune Tine s’affiche à la Une des ECHOS pour expliquer sa présence dans la délégation du Président Macky Sall au Mali. Il explique en détails son engagement pour le règlement de cette crise. Morceaux choisis : «J’ai travaillé sérieusement avec le chef de l’Etat sur ce dossier, je fais de l’alerte au niveau du Président de la République depuis longtemps.» ou «l’échec ne peut pas être permis. Un échec peut entrainer un effondrement total. Ce serait une catastrophe et on irait vers l’aventure.» «Le Mali c’est l’épicentre de la crise sécuritaire dans toute la sous-région, et une digue si elle cède, il y aura le chaos dans toute la sous-région.» SUD QUOTIDIEN donne la parole à l’imam Mahmoud Dicko, porte étendard de la lutte contre l’Etat malien. Il dit : «Je préfère mourir en martyr que de mourir traître.» dans la TRIBUNE, Abdoul Mbaye et le Crd disqualifient le Président Macky Sall pour la médiation. Le journal titre : Macky et Cie calent devant l’imam Dicko. WALF QUOTIDIEN met en exergue le sermon salé de l’imam Dicko à Macky et Compagnie. Dans nos affaires plus domestiques, VOX POP s’intéresse à l’oignon et la pomme de terre qui sont hors de portée des familles, les prix passent du simple au double. Et SUD QUOTIDIEN qui nous dit que l’opposition est déboussolée face aux initiatives politiques post-présidentielles.

*3-LES FAITS DU JOUR : KRITIK’ nous apprend que le procès de la présumée voleuse de Sacré Cœur filmée et humiliée a été renvoyé au 30 juillet. A propos de la vidéo de cette dame humiliée à Sacré-Cœur, la défense cible Seydi Gassama. VOX POP s’arrête sur l’incident entre Lansana Gagny Sakho et le porte-parole du Khalife général des mourides, le journal nous apprend que Serigne Bass Abdou Khadre savonne le Dg de l’Onas. SOURCE A écrit à propos de cette lapidation en public du Dg de l’Onas que les oreilles ont bourdonné. L’AS s’en mêle pour dire Serigne Bass Abdou Khadre tance le Dg de L’Onas Lassana Gagny Sakho. Décidenement, cet incident fait la Une des journaux LES ECHOS écrit : Lansana Gagny Sakho pris en flagrant délit de promesses non tenues, le Dg de l’Onas durement savonné par Serigne Bass Abdou Khadre. KAWTEFF dans toujours LES ECHOS, pour une facture impayée d’un million de dollars, le Sénégal et son ambassadeur à L’ONU, Fodé Seck, trainés en justice aux Usa, le plaignant M. Diedhiou, un architecte court derrière son chèque depuis 2016. Un autre qui refuse ou oublie de payer ses factures, c’est Thérése Faye de la Case-des-tout-petits, LIBERATION nous apprend que l’Agence condamnée à verser 29 millions de FCfa à Serigne Thiam. Et puis ce drame dans LII QUOTIDIEN, l’éboulement d’une mine d’or à Kédougou cause 6 morts ensevelis par le sable et des blessés.

*4-DOUBLE DE GANA : Après un doublé Ligue 1, Coupe de France, STADES nous dit que Gana et Paris au firmament. Gana tout sourire s’affiche à la Une de RECORD et le journal d’écrire que le milieu de terrain du Psg succède à Niang et Mendy. L’Affiche Arsenal Watford dimanche 15 heures, intéresse RECORD qui informe que pour Ismaïla Sarr et les Hornets, ce sera l’exploit ou le purgatoire. Indécis sur son avenir Koulibaly lâche un aveu dans RECORD: «Je ne peux pas faire de promesse.» Alors qu’en lutte, SUNU LAMB nous apprend que Senegal Entertainment reprend les pourparlers et que Gouy Gui et Reug Reug presque ficelé. Les 25 millions FCFa proposés à Gouy Gui revus à la hausse.
Joko/ SEN KINKELIBA-INFOS