Joko.sn

Le Devoir d'Informer

REVUE DE PRESSE VENDREDI 4 SEPTEMBRE 2020
PAR MOR TALLA GAYE

1-DIALOGUE NATIONAL, LEURRE OU BLUFF: Les journaux continuent de mener à grand train, le débat sur le dialogue national. L’OBSERVATEUR assimile la stratégie de Macky Sall à un coup de bluff. Le journal parle de l’étrange silence des 7 présidents de commission, alors que pour le statut du chef de l’opposition, c’est le statu quo relatif à un manque de confiance. Macky Sall obligé de trancher selon L’AS, face à la dissonance dans la désignation du chef de l’opposition. Alors que ENQUETE estime pour la désignation du chef de l’opposition, Macky Sall hérite de la patate chaude. L’opposition et les non-alignés ont décidé de ne pas décider du chef de l’opposition. TRIBUNE estime que la poursuite du débat autour du chef de l’opposition, les envoyés de Macky Sall votent Idy… Seydou Guéye qui prend la parole dans le même journal pour dire: ‘Cette concertation reste une étape importante reposant sur les principes démocratiques ». Dans VOX POP, le professeur Babacar Diop Fds se fâche: « le dialogue national est un ramassis de conneries politiciennes’. LE QUOTIDIEN informe que par rapport aux élections locales, Aly Ngouille Ndiaye souffle un report. Selon lui tout dépend de l’audit du fichier et de l’évaluation du processus. Pendant ce temps, SUD QUOTIDIEN s’intéresse au statut du chef de l’opposition pour nous dire que la carte blanche est remise à la majorité. Barthélémy Dias soupçonne dans WALF QUOTIDIEN un deal Idy-Macky s’agissant du statut du chef de l’opposition.

2-ACTU-NET: Les journaux s’intéressent aux sujets d’actu du jour. LE TEMOIN affiche à sa Une la lutte contre les inondations, 750 milliards de FCfa engloutis dans les eaux. Le journal rappelle qu’en 2012, le Président de la République lançait un programme censé éradiquer les inondations sur 10 ans. Alors que Babacar Diop des Fds se lâche: « J’accuse le ministre Mansour Faye de corruption et de favoritisme ». Alors que VOX POP annonce que la presse a perdu 4 milliards de FCfa en trois mois. Une situation qui inquiéte KRITIK’ qui enfonce le clou pour dire que le 4éme pouvoir tire la langue et puis au Soleil, la doyenne Dié Maty Fall broie du noir. L’AS parle de la ruée vers le foncier et souhaite la bienvenue au royaume de l’arnaque. Et puis, WALF QUOTIDIEN s’intéresse à la relance économique, le pouvoir traine la patte.

3-LES FAITS DU JOUR: Les faits sont divers dans les journaux du jour. LIBERATION livre les aveux de Awa Diouf qui a assassiné sa fille enceinte de 6 mois. Elle dit entre autres confidences faites aux enquêteurs: « Avec sa grossesse Mariama a jeté la honte sur notre famille », elle dit également: « Je l’ai étranglée dans les toilettes, quand elle s’est penchée pour vérifier la température de l’eau ». L’OBSERVATEUR nous améne dans un établissement d’initiation à la prostitution démantelé par la brigade des moeurs. Le journal nous raconte le rituel d’accueil des nouvelles recrues… les terribles aveux de D. NDong la patronne des lieux. L’AS informe qu’à Mbour, un éleveur ouvre le feu sur des agents de L’Ocrtis. Le commissaire Mandjibou Léye attire l’attention de tout le monde Dans WALF QUOTIDIEN. Il dit: « La prolifération des points de transfert d’argent servent de financement au terrorisme… »Dans l’affaire Batiplus, LES ECHOS explique que Rachelle Sleylati enchaine les revers. Alors que SOURCE A conte ce braquage à Diourbel où deux millions de FCfa ont été emportés par les malfaiteurs.

4-SADIO MANÉ COÛTE CHER: Les journaux s’amusent ce matin à livrer le « prix » de l’international sénégalais de Liverpool Sadio Mané. RECORD informe que Sadio Mané pése en valeur marchande 81 milluards de FCfa. Il serait selon le journal, le sixiéme joueur le plus cher du monde. Alors que STADES explique que Sadio Mané serait plus cher que Messi, puisqu’il coûterait 82 milliards de FCfa.

Joko/ SEN KINKELIBA-INFOS