Joko.sn

Le Devoir d'Informer

Sandaga: Le marché démoli

La zone avait été quadrillée très tôt par les forces de l’ordre, tel un théâtre d’opérations. Le préfet de Dakar et le ministre de l’Urbanisme étaient déjà sur les lieux dès les premières heures de la journée pour s’assurer de l’efficience du plan de démolition arrêté. Et les travaux ont démarré à l’heure indiquée (17heures). Les grues et autres bulldozers ont lancé l’assaut, pour la démolition de Sandaga vieux de plus de (80) quatre-vingts ans. Les cantines situées tout autour du bâtiment central ont été les premiers à subir l’attaque des engins de démolition, sous l’œil des autorités étatiques et locales.

«Nous avons entamé la démolition des cantines qui occupaient de façon irrégulière l’espace. Donc vous avez vu, avec le maire de Dakar plateau, le maire de la ville de Dakar le préfet de Dakar, nous travaillons dans une entente cordiale et surtout dans une collaboration franche», a déclaré le ministre de l’Urbanisme qui supervise les travaux.

Abdou Karim Fofana assure qu’à la fin des travaux, l’Etat restituera le marché aux commerçants. «Le projet que nous faisons c’est pour les commerçants. On travaille pour eux, on estime juste qu’un équipement commerçant doit être moderne, propre et permettre aux gens de faire leurs achats dans la salubrité et la sécurité. Il est irresponsable de laisser un bâtiment de 1930 dans cet état-là. A la fin des travaux, on leur restituera leur espace. Mais, il est nécessaire que le bâtiment soit rafraichi», a promis le ministre.

Joko/Web

Le ministre Karim Fofana interrogé par la presse ce dimanche à Sandaga
Les engins en action sous l’oeil vigilant du préfet