Joko.sn

Le Devoir d'Informer

SEN KINKELIBA-INFOS# DU JEUDI 18 JUIN 2020

PAR MOR TALLA GAYE

*1-ET DE 73 MORTS : C’est comme une ritournelle désormais. Chaque matin, son lot de hausse du nombre de morts liés au covid-19. Hier, le chiffre s’était arrêté à 70, tout rond. Aujourd’hui, dans la parution des journaux, trois nouveaux décès sont venus allonger la liste des victimes du covid-19. Paix à l’âme des disparus. LIBERATION n’est pas fier de l’afficher à sa une, mais il faut faire le métier, le journal informe que le bilan grimpe à 73 morts.
L’AS s’invite dans le jeu de cartes chiffrées pour faire son petit numéro, le journal explique qu’en l’espace de 5 jours, le Sénégal a enregistré 17 décès liés à la Covid-19, soit en moyenne plus de 3 décès par jour. Ce qui pousse L’OBSERVATEUR à faire des révélations sur la hausse des morts du coronavirus. Même l’amour est en train de subir les affres du virus. Ah bon ? Si. Parce que LE QUOTIDIEN informe que le virus infecte les couples, à cause de l’augmentation des cas de divorce à Dakar. Le journal explique que le nombre de cas de séparation a été multiplié par 6, et les jeunes couples seraient plus impactés. Et puis, SOURCE A solidaire des Sapeurs-pompiers, agents des services d’hygiène et Croix rouge humiliés à Touba, lors de l’enterrement de victimes du covid-19.
Après les mauvaises nouvelles, les bonnes nouvelles du covid-19, puisque LES ECHOS nous apprend que Aliou Sall, le maire de Guédiawaye, sa femme et 3 de ses proches guéris du covid-19. Maigre consolation dans un océan de larmes…

*2-L’APPEL DU 25 JUIN DES ECOLIERS : C’est LE QUOTIDIEN qui s’y colle pour l’annoncer. Après le flop de la première reprise, l’Etat choisit le 25 juin. ENQUETE informe que pour la reprise des cours Mamadou Talla choisit le 25 juin. L’AS aussi s’y met de façon plus directe, les cours reprennent jeudi prochain. VOX POP ne se contente pas de l’annoncer mais parle plutôt de rentrée forcée le 25 juin pour la réouverture des classes. WALF QUOTIDIEN a déclenché le top, c’est huit jours chrono pour la reprise des cours chez les élèves en classe d’examen. En tout cas, l’enseignant syndicaliste Dame Mbodj, bave à la bouche tonne de colère dans LES ECHOS, l’enseignant parle de capitulation. «Le Président et le gouvernement ont cédé à la pression de l’oligarchie du privé.», «Ils ont décidé de faire sauter des classes les élèves et d’organiser un Bac au rabais. On va sacrifier les élèves », regrette l’enseignant syndicaliste.

*3-SEVERES REQUISITOIRES CONTRE LES DIACK :Les comptes rendus de la presse quotidienne sur le procès ont aujourd’hui une saveur de soufre pour les partisans de Lamine Diack. LES ECHOS parle de Réquisitoires de feu contre l’ancien Président de l’Iaaf et son fils, «Les Diack» démolis complètement. Le journal informe que Le procureur demande 5 ans de prison, 310 millions d’amende, l’Iaaf réclame 27 milliards de FCfa.
Ça craint pour LAMINE Diack, renchérit Walf QUOTIDIEN, selon le journal 27 milliards de FCfa seraient réclamés au patriarche. Déjà le réquisitoire a essayé de ternir le nom de l’ancien Président de l’Iaaf. L’OBSERVATEUR fait savoir que le «Le nom Diack est synonyme de corruption partout dans le monde». LIBERATION n’a pas tort de qualifier ces déboires de l’ancien président de l’Iaaf de «sale temps pour les Diack.»

*4-LUC ET YERIM : L’OBSERVATEUR continue de suivre de près la vie de Luc Nicolaï à la maison d’arrêt et de correction de Thiès, le promoteur de lutte arrête sa grève de la faim, lit-on dans L’OBS. Le journal raconte qu’il aura fallu la visite décisive de son avocat, les explications du directeur de la prison, pour que Luc Nicolaï mette fin à sa grève de la faim. Luc est toujours détenu à la prison de Thiés.
Alors que le journaliste Cheikh Yérim Seck à un pied de la prison l’a échappé belle. LE QUOTIDIEN informe que dans l’affaire Batiplus, Yérim Seck libre. Cheikh Yérim a échappé au trou de Rebeuss, alors il compte s’afficher bientôt sous les feux . ENQUETE rapporte des propos de Cheikh Yérim Seck, après sa libération. «Je vais faire une vidéo prochainement». Seulement, le journaliste reconnait ceci dans VOX POP : «Ces trois jours ont-été rudes.» LA TRIBUNE campe les conditions de liberté du journaliste, le journal explique que le juge met l’affaire en instruction, Cheikh Yérim Seck, inculpé et placé sous contrôle judiciaire. L’AS en fait la conclusion suivante : «La pression de la presse a eu raison du réquisitoire du procureur de la République qui avait demandé au doyen des juges de placer sous mandat de dépôt notre confrère Cheikh Yérim Seck.» Avec son portrait dans ENQUETE, le ministre de la Justice Malick Sall semble les narguer avec son sourire. Le journal donne des détails enfouis de sa vie…

*5-A KALIDOU, LA COUPE : L’AS informe que Naples a remporté hier la finale de la Coupe d’Italie, en dominant la Juventus. Une belle performance de Kalidou Koulibaly et ses coéquipiers, devant Cristiano Ronaldo et sa bande. RECORD s’y met aussi, en titrant à la Une Koulibaly s’offre la Coppa Italia. Ce que le journal STADES qualifie de premier trophée majeur avec Naples, Kalidou Koulibaly triomphe devant Cristiano Ronaldo. Félicitations Gaïndé ! *M.T.G*

Sen kinkeliba infos