Joko.sn

Le Devoir d'Informer

SenCaféActu du 17 Juin 2020 Par Adama Sow

A la Une :
·        Explosion du virus à Dakar : « Il faut arriver à 50 décès par jour pour conscientiser les gens »
·        Affaire Batiplus : Jour décisif pour Cheikh Yerim Seck. Il fera face au Doyen des juges, le procureur veut l’envoyer en prison et les organisations de presse derrière lui
·        Une mosquée brulée à Mbodiène : C’est l’émoi et la consternation sur la Petite Cote
1-Pandémie Covid-19 : 18 décès en une semaine, plus de 4000 personnes infectées à Dakar, la pandémie est devenue un casse-tête national. Un médecin, interrogé par le Témoin, préconise le confinement de Dakar et Touba en dotant à chaque ménage 100 000 francs. Le Pr Manga Noel Magloire infectiologue confie à l’Obs qu’il faut « un électrochoc avec 50 décès par jour pour un éveil de conscience » des sénégalais.MRP

2- La maladie du coronavirus continue sa progression au sein du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique. En effet, après un membre du cabinet du ministre Aly Ngouille Ndiaye dimanche dernier, Seneweb a appris que d’autres personnes (on parle d’une dizaine) ont également été testées positives, entre lundi et mardi. C’est ce qui ressort des résultats des prélèvements effectués sur certains membres du personnel du ministère. Ce, même si le maître des lieux, Aly Ngouille Ndiaye, avait révélé sur sa page Facebook que son test est revenu négatif et qu’il s’est auto-confiné pour 14 jours. Mais qui a contaminé qui? C’est la grande question, pour le moment. En tout cas, nous souffle-t-on, si le premier cas signalé a été détecté, c’est parce qu’il a fait un malaise, le dimanche. 
3-Affaire Cheikh Yerim Seck : Les organisations de presse le Synpics, les patrons de presse, Reporters sans frontières et Amnesty réclament l’élargissement du journaliste. Cheikh Yérim Seck, après 48 h de garde-à-vue à la gendarmerie de Thiong, fera face au Doyen des juges ce mercredi pour connaitre son sort. Pour rappel, le procureur a requis le mandat de dépôt pour le journaliste
4-Gestion de la pandémie : Aida Mbodj fai convoquer les ministres Abdoulaye Diouf Sarr et Mansour Faye devant l’Assemblée nationale. La député de l’opposition a déposé, hier, des questions d’actualité sur la table du président de l’Assemblée Moustapha Niasse. Après avoir listé les failles dans la gestion de la pandémie, Aida Mbodj veut amener que les deux ministres s’expliquent sur ces failles. On ne sait pas si le Chef de l’Etat va accepter que Diouf Sarr et Mansour Faye aillent s’expliquer devant les députés
5-Kawtef : la mosquée de Mbodiene incendiée. C’est Moussa Séne, l’imam de la mosquée qui a expliqué, hier, le déroulement des évenements : «  A mon arrivée vers 5 h, j’ai trouvé la porte entrouverte. J’ai regardé pour voir s’il y avait quelqu’un et j’ai vu les flammes. Je suis allé réveiller les riverains. Nous ne pouvons que rendre grâce puisqu’il n’y a pas eu des pertes en vies humaines ». L’autel a complètement été consumé par les flammes. Le lieu est noirci par la fumée et les murs sont craquelés, les horloges ont fondus à cause de la chaleur. Ce qui pousse Samba Diouma Diallo, un fidèle, à dire que  »l’acte est ignoble. Cela déplaît à toute personne qui croit en Dieu. Cela manifeste encore la folie humaine ». D’ailleurs dans un élan de solidarité, la communauté chrétienne de Mbodiéne est venue apporter son réconfort. Selon l’imam de la mosquée, le feu a été mis volontairement sur les lieux, car à son arrivée, il a trouvé la porte entrouverte. Dix exemplaires de coran, le drap du ‘wasifa’, les nattes, les masques ont été emportés.
 
6-Ouverture de l’espace aérien : Le ministre des transports aériens et du tourisme Alioune Sarr a procédé, hier, à l’aéroport international Blaise Diagne à l’inauguration du vol de reprise du trafic des vols intérieurs. Cette reprise du trafic intérieur est une vraie bouffée d’oxygène pour les deux compagnies nationales Air Sénégal et Transair qui reprennent leurs trajets entre Dakar et certaines régions, à partir de ce mercredi,j
7-Le jeune prodige Souleymane Aw pressenti au Barça : Formé à Aspire Académy, le latéral gauche sénégalais, qui a rejoint Kas Eupen en Belgique en 2017 est arrivé en France l’été dernier. Selon le média espagnol, Aw aurait déjà donné son accord. Il serait le deuxième sénégalais après Moussa Wagué à enfiler le maillot du Barça.  Le Fc Barcelone est sur le point de recruter le jeune Sénégalais de 21 ans, Souleymane Aw. Selon Mundo Deportivo, Aw, actuellement défenseur de Béziers en National 1 en France, serait tout proche d’enfiler la tunique du grand Barça. Ma revue de Presse#Marevuedepresse#Kebetusenegal#@rp221com