Joko.sn

Le Devoir d'Informer

CHEIKH YERIM SECK LIBRE.

Le face-à-face entre le Doyen des juges et Cheikh Yérim Seck a tourné en faveur du journaliste. Le patron de Yerimpost a été placé sous contrôle judiciaire alors que la réquisition du procureur de la République demandait purement et simplement un mandat de dépôt.
Le ministère public avait même sollicité hier mardi, l’ouverture d’une information judiciaire contre le journaliste pour diffusion de fausses nouvelles et outrage à un agent dans l’exercice de ses fonctions.


La rédaction