Joko.sn

Le Devoir d'Informer

Mame Dabakh, un médiateur social toujours présent !

Mame Abdou fait partie des rares érudits qui œuvra sans relâche pour la paix et la cohésion sociale de son pays et du monde. C’est pourquoi il demeure une figure emblématique que tout sénégalais vénère, quelque soit l’appartenance religieuse ou confrérique. Le saint homme démontrant ainsi que nos croyances religieuses ne devaient jamais nous diviser. Serigne Abdou Aziz SY était l’incarnation même de l’ouverture et de la tolérance dans les dogmes coraniques et prophétiques. Lors de la journée noire du 23 juin 2011, le Sénégal faisait face à l’une de ses plus graves crises politiques avec des émeutes d’une rare violence contre le projet de 3ème mandat du PR Wade. Mame Dabakh réussit la prouesse, outre-tombe, de ramener le calme avec ses mémorables sermons ressuscités par la magie des ondes.

Ses derniers moments venus, le Khalife Général des Tidianes s’adressant aux médecins de l’hôpital Principal de Dakar tard dans la soirée, El Hadji Abdou Aziz Sy Dabakh leur disait ceci : « Merci de libérer la salle, l’heure de la rencontre avec mon Seigneur approche, veuillez me laisser seul avec le prophète Seydina Mouhamed (PSL), Cheikh Ahmed Tidiane et mon père Seydi Hadji Malick Sy (RTA) ». Tôt le matin, le sage de Tivaounee s’en alla pour toujours, laissant derrière lui un pays orphelin un 14 septembre. Et les éléments se chargèrent de faire la triste annonce. Ce funeste dimanche, le ciel, la terre, la mer, l’air, bref l’atmosphère s’était mise en berne pour saluer le départ de  » l’homme de Dieu ».

La rédaction/ Sources Web