Joko.sn

Le Devoir d'Informer

URGENT- Mali- Scènes d’émeutes et de saccages à Bamako, l’ORTM et l’assemblée nationale mis à sac


La télévision nationale malienne n’émet plus en ce moment, après son saccage, le signal a été coupé par les manifestants qui ont également mis à sac et occupé l’assemblée nationale du Mali. Les forces de l’ordre semblent dépassées et laissent faire. Aucune intervention significative de leur part n’est à noter,  selon un témoin.
Ce vendredi marquait la troisième manifestation du M5, un mouvement de contestation, né début juin et composé d’une partie de la société civile, de l’opposition politique et de religieux, réclame le départ du chef de l’État Ibrahim Boubacar Keïta. Le discours et les propositions du président, cette semaine, n’ont pas suffi pour calmer les ardeurs.

Le rassemblement de ce vendredi qui a dégénéré a commencé après la grande prière. Fait marquant de la manifestation, l’emblématique imam Mahmoud Dicko n’y a pas participé. Mais des la mi-journée quelques organisateurs et manifestants occupaient déjà la place de l’indépendance à Bamako. Sur les pancartes et des banderoles on pouvait lire « IBK dégage » ou « Nous voulons le changement ». Des scènes d’émeutes et de pillages se poursuivent au moment où nous écrivons ces lignes.
Une situation à suivre de très près.

La rédaction